FANDOM


76NK47161RMK1383367124638


Les anges déchus de Malthael ont amené mort et désolation sur Ouestmarche, changeant les corps des défenseurs de la ville en une armée de faucheurs. » – Lorath Nahr


cliquez sur l'image pour agrandir


Vestale du trépas

IMJVTT5D7X1V1383365141397


« Après la disparition de Malthaël, le Conseil des Angiris envoya à sa recherche son plus loyal serviteur, Urzaël, pour le ramener aux Cieux. Urzaël, accompagné des vestales de la secte des plus proches fidèles de Malthaël, se mit en quête de leur introuvable maître. On ne les revit jamais. »



Exécuteur

1PP72RCVY1N11383365141107


« Les exécuteurs furent jadis les plus redoutés criminels d’Ouestmarche, des assassins au cœur de pierre qui firent d’innombrables victimes, hommes, femmes et enfants. Sans altérer leur psyché, Malthaël a fait de leur corps des parfaits instruments de mort. Leur musculature s’est boursouflée jusqu’à faire craquer leur peau, mais cette souffrance n’a fait que leur inspirer des actes plus violents encore. »


Exorciste

19MVAVZ9439F1383365141803


« La réputation des exorcistes d’Ouestmarche, guerriers spirituels spécialistes du renvoi de la possession démoniaque, n’est plus à faire. Par tradition, ils font leur entrée à la pénombre, vêtus de capes aussi noires que la nuit dont ils sortent, et œuvrent dans le plus grand secret pour expulser de leurs sujets les démons qui les hantent. Corrompus par Malthaël, ils rôdent désormais dans la cité sous leur nouvelle forme inhumaine et dépouillent tous ceux qu’ils croisent de leurs âmes. »


Séraphin funèbre

LSELSOS2T0871383365141913


« Un massif faucheur se mit à dégouliner du mur, et ses yeux bouffirent à ma vue. J’abaissai ma lance et m’élançai, mais le funèbre séraphin cracha un amas d’énergie arcanique qui manqua de me figer. Il me fallut puiser dans toute ma force pour lever mon épée mais, malgré l’intense douleur qui foudroya mes muscles, je réussis à trancher son grotesque abdomen. »"



Archer revenant

UAQFKSA6QFOV1383365139499


« Dotés par Malthaël de la capacité de percevoir la présence des êtres vivants, les archers revenants n’ont pas besoin de voir leurs cibles. Nul n’échappe à leur aveugle regard, qui perce la pierre, le bois et même la terre. Et une fois leur proie choisie, ils tirent toujours au but. »



Parmulaire revenant

XU1RUOHAYY211383365647102


« Les parmulaires revenants furent jadis la garde de sa majesté Justinien IV en personne. Ils l’accompagnaient à toute heure, vêtus d’armures resplendissantes ciselées par les meilleurs artisans de la cité. Leur tactique la plus fréquente était de laisser leurs assaillants s’épuiser à tenter de percer leurs défenses, pour mieux les balayer d’un simple mais meurtrier coup d’épée. »



Soldat revenant

QU4Q4HG3Z6FK1383365644226


« Je vis avec horreur le garde frappé par la magie de la vestale, et entendis ses hurlements jusqu’à ce que sa chair eût fini de fondre pour n’en laisser qu’un squelette en armure, mâchoire pendante. Une brume bleutée s’enroula alors autour de ses os pour former de nouveaux tissus. Et quand je l’abattis enfin, la chair spectrale explosa et il n’en resta qu’une pile de pièces d’armure. »



Ombre de la mort

HYU0TOMBB0GA1383365778960


« L’ombre me toucha et les ténèbres envahirent ma vision jusqu’à me plonger dans le noir le plus complet. Une lueur pâle vint alors me déposséder de ma force. Il semblait si facile de me laisser emporter, mais je puisai dans mes dernières réserves de volonté pour me débattre, et le monde et ses couleurs me revinrent. L’ombre se tenait juste devant moi, et je la pourfendis. »



Invocateur des morts

X5FLZFY3LM2J1383365140805


« À ma première rencontre avec un invocateur des morts, il était entouré de faucheurs et en faisait apparaître toujours plus. Je me frayai un chemin à travers leurs rangs, mais pour chaque créature abattue une nouvelle venait prendre sa place. Leur nombre paraissait infini, mais quand je terrassai l’invocateur ils retournèrent à la poussière. »


Bête de guerre

L5GMEENUOV7Y1383365141077


« L’influence de Malthaël corrompt les hommes comme les animaux. Même les chiens d’Ouestmarche, jadis si fidèles et affectueux, furent transformés en créatures sauvages et violentes. Habités par une faim vorace, ils chassent en meutes dans les rues. Je les vis avec horreur réduire un soldat en lambeaux et, quand ses cris cessèrent enfin, ils se tournèrent vers moi. »